Aujourd’hui je vous propose quelque conseil et plugin vous permettant de mieux présenter vos différents contenu médias tels que les images, les vidéos (youtube, dailymotion ou autre plate forme d’hébergement vidéos. Ces médias donnent accès à certain service de customisation, mais surtout d’exportation, notamment et en toute logique pour les vidéos. Les images sont également un point important dans un article. Plusieurs méthodes d’édition permettent en autre de mieux gérer l’affichage, d’optimiser le référencement de celles-ci ou encore d’en améliorer son affichage pour que le visiteur se sente à son aise.

Tout repose sur la charte graphique de votre blog ou site web, chaque détail doit-être prit en compte, ne n’en négliger aucun, cela pour vous être fatal. Fatal dans le sens où si vous ne soigner as, un minimum, la présentation de chaque article ou page de votre blog. Bien évidemment, prendre soin de ses articles qui eux mêmes demandent déjà pas mal de votre temps, vous en prendra encore plus, logique ou CQFD pour les puristes. Malheureusement ou heureusement, tous le monde n’est pas graphiste, webdesigner ou autre. Si tels est le cas, le fait de montrer que vous faite des efforts est un signe que la propreté de votre contenu vous est cher.

C’est en effet sur ce point que vous jouer sur votre carte jocker, et vous avez de la chance il y en a encore dans le jeu. Nous allons commençer doucement, en appliquant quelques conseils vous permettant en quelques minutes de mieux organiser l’affichage de vos image ; par la suite nous verrons comment améliorer tout cela grâce aux plugins wordpress disponible. J’aborderai également quelques conseils simples, et non arbitraires des différents modules présent sur les différents blogs français.

Le superflu

Ce que j’appelle le superflu, c’est les nombreux widgets, bouton ou autre élément graphique qui perturbe le champs de vision du visiteur. Vous pensez bien que le visiteurs en question ne viens pas sur votre blog pour regarder les publicités (ou encore les cliquer, mais cela est un autre débat), les derniers tweets de votre compte Twitter ou encore les boutons concernant le nombre de publication de votre article sur le réseaux twitter. Ce module est en effet un bon moyen de perturber votre visiteur. Ces derniers points ou exemples peuvent bien évidemment être insérez dans vos articles ou sur votre blog (page d’accueil), mais posez-vous la question : Est-ce vraiment utile de donner ces informations à vos visiteurs sachant qu’ils viennent simplement consulter vos derniers articles ? Une autre question personne à résoudre.

Le superflu c’est aussi les smileys (image représentant le caractère de la phrase ou l’humeur du blogueur), certains blogeurs aiment particulièrement utiliser des smileys dans leurs articles. Il n’y a rien de mieux pour perturber le lecteur lorsqu’il lit un article. Ces éléments permettent en autre de mettre des obstacles graphiques à vos lecteurs et de ralentir l’affichage générale de vos articles. Les commentaires sont la pour utiliser des smileys, c’est un espace de communication et d’interaction avec votre communauté.

Je parle bien sûr des modules dans l’article et non à l’exterieur. Si les boutons sont à l’extérieur de l’article, en bas de préférences, je pense que cela ne dérangera pas le visiteur. Cependant, si vous utilisez certains de ces modules à gauche de votre article ou à droite si vous bloguer en arabe, cela arrête le regards du visiteur dès sa première visite. Nous lisons de droite à gauche, même si nous repérons assez vite le contenu principal à lire.

Autres éléments non graphique, mais textuels qui gênent énormément le regard du visiteur, ce sont les pubs de taille carré affichées au dessus du contenu général (Titre, date et contenu) ou entre le titre et le contenu. Cela optimise certes les revenus de certains blogueurs, mais ce comportement laisse à penser que seul les revenus générer les intéresses vraiment. Je ne suis en rien contre l’affichage de publicité, chaque blogueur consacre un certain temps pour sa veille technologique et pour la rédaction de ces articles. Cela ne représente 65% de son activité.

Les Widgets externes

Les widgets sont intéressant du point du vue de blogueur débutant, mais ils ne sont d’aucune utilité pour nous, visiteurs. C’est plutôt bien pour un nouveau blog, souhaitant une visibilité plus avancés de leur blog sur les différents digg-like proposant des boutons de vote pouvant ainsi améliorer la visibilité. On leur donne un moyen simple et efficace de ce faire connaître. Cependant, avec le temps, le blogueur mûri, et à ce moment il préfère mettre en avant certaines parties de son site tels que son contenu, les articles populaires. Ces modules sont sûrement déjà présents dans la première version du blogueur débutant, mais il se focalise sur certains widgets qui ralentissent le blog.

Les articles

Venons au point essentiel de ce billet. L’article en lui même doit être clair, facile à lire et disponible sur un support mobile. La lisibilité (version web) doit être très simple, sans widget donc. Le titre doit environ être de dix-sept pixels, le contenu doit être entre onze pixels et quatorze pixels. Vous pouvez par exemple afficher le nombre de fois que l’article a été vu. Sous un blog WordPress il faut également afficher la ou les catégories de l’article, les mots clés utilisé, le nombre de commentaires pour prévisualiser le nombre de réactions de votre communauté, mais également la date la plus importante. Cette date doit contenir le jour, le mois et l’année. L’heure est facultatif. Cette information permettra aux visiteurs de voir un coup d’oeil si l’information ou le tutoriel est encore « d’actualité ». Un tutoriel peut durer plusieurs années, la durée ne dépendra pas de vous mais de l’avancement des technologies et des modes. Veillez donc à mettre à jour, dans la mesure du possible, les anciens articles et tutoriel. Il se peut qu’avec le temps, les besoin de votre blog changent, certains plugins ont été désactivés et par conséquence nuisent à l’affichage de certains articles.

Pour certains articles, tels qu’une annonce, une nouveauté exclusifs de votre blog ou d’un nouveau produit, il est essentiel de faire la différence en affichant un petite bloc texte personnalisés spécialement conçu pour cette information. Ce module aura un impact sur le visiteur et lui donnera tout de suite le thème de cette exclusivité. Concernant la présentation des produits hight tech, d’une nouvelle version de votre blog ou d’un logiciel qui vient de sortir, vous pouvez imaginer une présentation type des grands sites web (Site officiels). N’hésiter surtout pas à créer page hrs du commun, un blog vie, bouge et innove chaque jour. Pourquoi faire comme tous le monde ?

Les pages

Grâce au moteur WordPress, il vous est possible de créer des articles mais également des pages. Certains blogueurs oublient que c’est une fonctionnalité assez importante de leur blog. Elles sont plutôt complexes à gérer du fait que les pages doivent être différentes des articles. Je parle bien évidemment de l’apparence et la présentation de la page. Le visiteur compte sur vous pour le prévenir qu’il est bien sur une page est non un article. Le mieux est par exemple d’interdire les commentaires, sauf pour la page « À Propos » qui est quand même une page assez importante de votre blog et de son histoire ou encore de créer une certaine présentation pour les pages tels que de nouveaux modules ou un affichage type « Magazine » à deux colonnes.

Les détails

Certains détails font que vos articles et pages, donnent des informations complètement inutile. Je parle bien des phrase écrite par le rédacteur et non des modules externes de WordPress tels que le fameux « Lire la suite« . N’hésiter à ressortir des anciens articles dans vos billets, mais pas trop, deux maximum (cela dépend de la longueur de l’article, faites en conséquence) ; sauf pour les récapitulatifs du mois ou les articles citant d’autre articles de certains blogs. N’utilisez pas de note chronologique pour citer un ancien article, faite le en toute transparence, sur un seul mot, en gras. Le contenu important de votre doivent être en gras, les parenthèses doivent être en italique de même que les informations seconde. Mettez un seul mot ou une courte phrase contenant le nom du produit, un sous titre, son domaine, son utilité etc (dans votre article). Le chapeau de votre article ou la note d’introduction doit elle être en gras. C’est une simple approche décrivant le produit.

N’évoquez pas des phrases du type : « Cliquer sur lire la suite pour… » – « Pour en savoir plus, cliquer sur…« . Ce type de phrase est assez marrant, mais vraiment très mal vus. En toute logique le visiteur viens des moteurs de recherche ou des espaces communautaires, il tombera donc sur l’article au complet. Étant nouveau, le fait de voir apparaître des phrases bateau de ce type le perturbe. S’il arrive sur la page d’accueil regroupant les informations de votre blog, il y aura forcément un bouton ou texte automatisé lui permettant de lire la suite du billet, s’il est intéressé.

Lorsque vous faite des articles en plusieurs parties, le mieux et de faire ça en toute élégance. WordPress permet de créer plusieurs niveaux de pages dans un même article. Cette simple option est bénéfique pour vous, mais encore plus pour le visiteur. L’intégralité du dossier traité est disponible sur une même adresse et des liens de navigations sont ajouté en bas ou en haut de chaque pages. Cette totale transparence facilite l’accessibilité du dossier au complet. Cependant certains blogueurs créent plusieurs articles pour un seul dossier.

Les images et leurs impacts

Apple est l’un des premiers sites à utiliser les codes d’éditions, prévus à la base pour les magazines en tout genre. Les images à bord perdu ont un véritable impact. Cela permet aux visiteurs d’entrer dans l’article via l’image et d’en ressortir par la suite. Pour les images hight-tech, tels que des ordinateurs, des téléphones ou d’autres support disposant un fond transparent. Cette technique est recommandée. Cela donne un aspect professionnel a votre article mais également une certaine ergonomie si celle-ci est utilisé sur un blog. L’innovation. L’habillage des textes est également un bon moyen d’attirer le regarde à vos lecteur. Cette habillage est très utilisée en imprimerie et de plus en plus sur les blogs.

Voici comment faire : insérez dans votre article ou page une image, donner-lui un attribut CSS : class= »imgin ». Dans votre feuille de style insérez maintenant ce code. Modifier la valeur « margin » en fonction de votre bloc contenant votre contenu. Utilisez des images coupées ou des images pleines transparente.
[css]
.imgin{
float:left;
margin-left:-35px;
}
[/css]

Les plugins WordPress

Plusieurs plugin sont disponible afin d’optimiser vos différents articles et pages. Ils permettent en grande partie de facilité l’affichage des différents nouveaux modules. Notons que certains modules personnalisés doivent être insérez manuellement, sauf si vous avez créé une fonction de raccourci.

WP-Columnize :
Ce plugin vous permet en quelque clic de créer une ambiance « Magazine » dans vos articles et pages. Toutefois, pour que l’impact visuel de cet effet soit utilisé au maximum il est recommandé de ne pas exagérer sur la taille du blog texte. Il faudra trouver le juste milieu. Ce plugin sépare un texte assez important en deux colonnes facilitant sa lecture. L’ajout d’image est préférable.

WP-PostViews :
Ce plugin affiche le nombre de vus de vos articles et pages. Un simple code est inséré dans votre fichier thème. Par la suite vous pouvez également créer certain module affichant les articles les plus vus de l’année, du mois ou du jour.

WP Update Message :
Ce plugin, une fois configuré, affiche un message dans les articles/pages. Pour chaque article et page il vous est possible de personnaliser le texte. Ce texte est mit en avant grâce au style graphique du bloc général. Le thème étant défini dans les options.

Old Post Notifier :
Il permet d’afficher un message d’avertissement personnalisé, prévenant vos visiteurs que l’article peut éventuellement être « périmé ».

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :