Jetpack est une extension vous permettant de booster votre installation WordPress en utilisant la puissance du cloud du service en ligne WordPress.com. Cette extension intègre les différents outils de production d’un compte hébergé, c’est-à-dire qu’il permet d’utiliser les extensions – non disponible actuellement sur les blogs auto-hébergés – sur son installation.

Comment ça marche ?

JetPack s’installe comme une simple extension WordPress. Vous devez toutefois disposer d’un compte WordPress.com que vous pouvez créer pour l’occasion. Une fois votre compte actif, vous devez vous rendre sur le nouvel onglet « JetPack » de votre panel et ainsi vous connecter via le bouton « Me connecter ». Un message d’avertissement est également affiché sur l’ensemble de votre panel d’administration pour vous rappeler de vous connecter au service.

Le Jetpack

Jetpack intègre ces outils :

  • WordPress.com Stats
    Simple et puissant, cela permet d’avoir des statistiques détaillés de votre blog
  • Twitter Widget
    Permet d’afficher vos dernières mises à jours Twitter
  • Gravatar Hovercards
    Montrer les cartes de visites électronique de vos commentateurs via Gravatar
  • WP.me Shortlinks
    Activer la puissance du service d’optimisation d’url courte : wp.me
  • Sharedaddy
    Activer la puissance de partage sur votre blog (Facebook, Twitter etc.)
  • LaTeX
    Intégrer des équations mathématiques dans vos articles
  • After the Deadline
    Activer le correcteur orthographique de WordPress
  • Shortcode Embeds
    Faciliter l’insérertion de contenus riches via des shortcodes (YouTube, Vimeo et SlideShare)

En savoir plus

Une extension comme Jetpack ne peut que s’améliorer. Nous remarquons que quatre nouveaux outils sont en préparation via les images « Bientôt disponibles » disponible sur la page du site officiel ainsi que sur la page du panel d’administration de votre blog une fois l’extension installée.

Support et erreur

Lors de l’installation de Jetpack il se peut qu’une erreur s’affiche. Cela est majoritairement dû à une trop forte connexion simultanée au service. En effet, le service a été lancé le mercredi 9 mars au soir et il est fort possible qu’une petite surcharge est eu lieu. Réessayez ultérieurement donc.

Il y a également des problèmes de protocole entre votre blog et WordPress.com. Si vous utilisez un système de cache tel que W3 Total Cache il vous suffit de désactiver l’option « Object Cache« . De vous connecter au service. Par la suite, si tout fonctionne, vous pouvez alors à ce moment réactiver l’option « Object Cache« .

Vous avez d’autres erreurs ?

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :