Communauté
Rejoignez la communauté Geekeries sur Google+ › Découvrez mag.geekeries.fr
Stimulez l’intranet de votre entreprise sous WordPress !

Stimulez l’intranet de votre entreprise sous WordPress !

Publié par Valentin dans L'essentiel
Modifié le 30 mars 2013 à 13:01.

Aujourd’hui nous accueillons « imath », développeur WordPress à ses heures perdus. Il vous présentera ces deux derniers plugins qui vous permettront de dynamiser et stimuler l’intranet de votre entreprise sous WordPress.

Contactez-nous si vous aussi vous souhaitez nous présenter vos plugins !

Mathieu (imath)

Je travaille pour une une entreprise de communication écrite et ai en charge l’animation de l’innovation participative et le développement d’applications « prototypes » empruntant les technologies Web. A ce jour mon rayon d’action se cantonne au réseau fermé interne de mon entreprise (Intranet). Sur ma carte de visite il est indiqué « Responsable Innovations & Outils ».

J’ai toujours été un bricoleur dans l’âme et je zappe régulièrement sur différentes technologies / différents frameworks (le dernier en date étant flex) avec une constante néanmoins qui est PHP. Récemment (septembre 2009), je me suis intéressé à WordPress car je cherchais un moyen rapide de faire évoluer un site intranet statique et fortement descendant.

WordPress Intranet : Stimulez votre Intranet sous WordPress !


Je vous propose également un excellent moyen de retoucher vos photos en ligne gratuitement.
C’est d’ailleurs assez étonnant de s’apercevoir que les différents Intranets des entreprises sont pour la plupart des annuaires de liens enrichis d’un beau design. J’ai donc souhaité me différencier des autres et de tester ce qui se fait très largement depuis longtemps sur le réseau des réseaux : faire appel aux utilisateurs pour enrichir les contenus, entretenir une relation plus intéractive pour construire une communauté.

Au début je me suis plongé dans la mise en place d’un thème respectant la charte graphique Intranet. Ensuite, j’ai exploré les nombreux plugins proposés par la communauté WordPress. L’étape suivante a été de modifier certains d’entre eux pour qu’ils correspondent le mieux à mes besoins (ex : wp-sentry). Tout naturellement, je me suis alors penché sur l’intérêt d’utiliser le script functions.php de mon dossier thème pour enfin me lancer dans le bricolage de plugins. En fait tous mes plugins s’exécutent dans l’administration de WordPress. J’ai vu dans le tableau de bord de WordPress un moyen de proposer progressivement un espace personnalisable pour l’utilisateur, une sorte de netvibes ou igoogle.

Qwicker

Qwicker est mon premier widget. Il n’a rien de révolutionnaire, il s’agissait pour moi d’initier un nouveau type d’échange avec les membres de la communautés du site Intranet dont j’ai la charge. En réalité au tout début je souhaitais simplement me réserver un espace pour passer des messages d’alerte aux contributeurs de contenus. Et puis progressivement je me suis dit autant aller plus loin et s’inspirer de twitter pour mutualiser un fil de conversations aléatoires et surtout moins formel.

D’un point de vue technique, Qwicker repose sur une table à quatre champs (clé unique, identifiant de l’utilisateur, texte de 140 caractères et la date), un script php, l’utilisation de jQuery et d’un plugin (jQuery MaxInput) pour rendre l’effet du nombre de caractères qui s’égrennent au fur et à mesure de la saisie du Qwick.

Les fonctions php se chargent de communiquer avec la table MySQL (wp_qwicker), jQuery me permet de contrôler les champs et d’ajouter aisément une touche d’Ajax pour vérifier le dépôt de nouveaux Qwicks par les utilisateurs. Par rapport à la version que j’ai partagé sur Internet, j’ai ajouté sur l’Intranet une fonctionnalité qui consiste à afficher à l’aide de thickbox une fenêtre présentant le profil du Qwicker (coordonnées, fonction, les cinq derniers Qwicks et commentaires sur le site).

Une fois mis en place, il est intéressant de constater que les utilisateurs s’amusent avec le système des « D-Qwicks » qui ajoute un « @ » au pseudo comme dans twitter. Le principal objectif que je poursuivais est atteint : je peux envoyer des messages d’alerte et utiliser ce widget pour attirer l’attention sur des ressources spécifiques sur Intranet ou Internet.

Intranet et WordPress

Avis de la rédaction : Qwicker est un excellent plugin vous permettant en quelques clics seulement d’envoyer des messages à vos collègues, d’y répondre en toute simplicité et d’échanger des informations dans un espace privés. Il manque cependant une fonction essentielle : l’alerte électronique lorsqu’on est cité, ou qu’on reçoit un message.

BooQy

BooQy est mon dernier plugin en date. Encore une fois, je constate un manque sur les outils existants sur Intranet et surtout une forte dépendance vis à vis du navigateur et donc de l’ordinateur. Je propose avec ce plugin de stocker ses favoris dans le panel d’administration de WordPress pour les retrouver à volonté depuis n’importe quel poste de travail.

Son intérêt peut paraître limité pour l’internaute (netvibes, igoogle et autres gestionnaire de bookmarks répondent à ce besoin), mais pour l’intranaute cela peut rendre des services, car il n’a pas forcément accès à ces outils.

Télécharger BooQy pour WordPress

Si on s’intéresse à la technique c’est encore plus simple que Qwicker : une table MySQL (wp_booqy), un script php et du jQuery pour dynamiser l’interface. Si vous regardez un des champs de la table de plus prêt, vous vous apercevrez que l’un d’entre eux s’appelle ‘type‘. Aujourd’hui il ne se peuple que de liens classiques, très prochainement j’enrichirai ce plugin par un lecteur de flux rss.

BooQy Favoris WordPress Intranet

Avis de la rédaction : BooQy est un plugin très simple et vraiment fonctionnel. Facilement accessible (tableau de bord situé dans l’administration de WordPress) il vous permet d’ajouter n’importe quel lien dans ce petit espace de sauvegarde. Un simple « pense-bête » vous permettant ainsi de ne plus perdre certains liens importants (source d’article, nouveautés, etc.). Tout se passe en ajax, il n’est donc pas nécessaire d’attendre le rafraichissement de la page pendant la modifier, l’ajout ou la suppression d’un lien.

Conclusion

Pour conclure, la mise à disposition de ces plugins aux membres de « mon » Intranet a été apprécié car elle apporte une nouveauté (Qwicker) ou comble un manque (BooQy). Il y a une vraie opportunité à mon sens à dynamiser le réseau fermé de l’entreprise pour profiter de la richesse de tous ses salariés. Le développement de plugin WordPress est agile et rapide : on profite de toutes les fonctions du framework (kit de composants logiciels) ce qui permet de gagner du temps et de proposer des outils très vite. À vous maintenant de dynamiser votre Intranet grâce à ces deux plugins.

imath