Après la sortie de WordPress 2.8, plusieurs d’entre vous ont constaté malgré eux que cette version était défaillante. Bien évidemment, ce n’est pas arrivé à tout le monde, les autres s’en sont sorties indemne des mises à jour automatique ou installation manuelle via le FTP. Mais après ? Il faut dire qu’une fois une à mise à jour effectué que ce soit en bien ou en mal on peut se poser des questions sur les possibles erreurs. Il y a eu notamment la petite erreur qu’on voit assez souvent, que se ce soit au moment de mettre à jour WordPress (automatiquement) ou la mise à jour des plugins. Si vous utilisez le plugin de génération de sitemaps « XML-Sitemap » vous avez sûrement déjà rencontré ce problème Cette erreur est « Fatal error : Allowed memory size of **** bytes exhausted« .

Bien évidemment, sur chaque serveur il faut une limite, cette limite peut quand même être modifié, directement depuis le php.ini, si vous y avez accès, via htaccess ou encore via le fichier « wp-config.php ». En moyenne, la mémoire l’imite d’un blog est de 35/40 Mbyte. Un blog WordPress avec 1 plugin installé consomme environ 17.03 MByte soit environ 50% de la mémoire limite.
WP-Memory Usage est un plugin WordPress vous permettant de mesurer la consommation générale de votre blog. Il vous donne le numéros de la version de PHP que vous utilisez, suivi de la mémoire limite et de la mémoire utilisée. La mémoire utilisée est affiché sous forme de jauge horizontal.


Donc, voici comment régler la taille de la mémoire. Il vous suffit de coller le code suivant à la première ligne de votre fichier « wp-config.php« . Le chiffre « 60 » étant le nombre de MByte.

[php]define(‘WP_MEMORY_LIMIT’, ’60M’);[/php]

Certes, ce n’est pas le seul soucis concernant WordPress 2.8, il y a également le fait de ne plus avoir les icônes dans l’éditeur visuel. Ce problème peut être réglé en douceur.

– Videz le cache de votre navigateur
– Essayez une nouvelle fois de faire la mise à jour automatique, désactiver tous vos plugins, désactiver « Gears » s’il est activé.
– Téléchargez l’archive de WordPress 2.8 FR, connectez-vous à votre FTP et écraser vos fichiers, sauf le dossier « wp-content« . Connectez-vous à l’administration de votre blog, vider le cache.

La mise à jour automatique ne marche définitivement pas ? Vider le cache de votre navigateur et re-essayez. Si toutefois, cela ne fonctionne pas faites la mise à jour manuellement. Si vous avez essayé plusieurs fois de mettre à jour WordPress automatiquement et que cela n’a abouti à rien, vérifier l’état de votre dossier « wp-content« .

En effet, lors d’une mise à jour de WordPress, celui-ci télécharge l’archives directement dans votre dossier « wp-content ». Si la mise à jour a échoué 3 fois par exemple, le dossier contient 3 archives de WordPress. Il vous suffit de les supprimer pour nettoyer un peu de FTP. Votre WordPress n’est pas entièrement français, même après la mise à jour manuelle et automatique. Essayer avec le code suivant, à insérer dans votre fichier « wp-config.php »

[php]define (‘WPLANG’, ‘fr_FR’);[/php]

Si l’éditeur CodePress ou le simple éditeur de fichier des thèmes et des plugins ne fonctionne pas, cliquer sur « Options de l’écran » en haut de la page et désactiver CodePress en cliquant sur « Disable syntax highlighting« 

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :