WordPress.com a subi jeudi en début de soirée la pire attaque DDos (déni de service distribué) de son histoire, depuis plus de 6 ans. Ce qui a entraînée une importante baisse des performances du service en ligne.

Le service WordPress.com a été paralysé durant cette attaque. Trois de ses datacenters américains (Chicago, San Antonio et Dallas) ont été touchés. Le service VIP de WordPress.com qui héberge CNN et TechCrunch ont également été paralysés par cette attaque massive.

Les détails

L’attaque détecté en début de soirée a été neutralisée en deux heures. La taille de l’attaque est assez impressionnantes. Elle représente en effet plusieurs gigabits par seconde et des dizaines de millions de paquets par seconde » dirigés contre les serveurs américains du service de blog en ligne WordPress.com. L’attaque – d’après Matt Mullenweg – a été pilotée par des motivations politiques. Principalement contre des blogs non anglophones. A confirmer.

Nous vous rappelons que le service de blogs en ligne, WordPress.com, appartient au groupe Automattic. Ce service compte plus de 18 millions de blogs. Chaque mois, 286 millions de personnes consultent plus de 2,5 milliards de pages sur WordPress.com. Les utilisateurs français sont estimés à 1,4% selon les statistiques publiques données par WordPress. Pour finir, suite à l’acquisition des blogs Live Spaces de Microsoft par WordPress, vous avez jusqu’au 16 mars pour migrer votre blogs vers les serveurs en lignes WordPress.

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :