WordPress intègre avec lui un excellent outil de sauvegarde automatique de contenus. Souvent critiqué, cet outil est essentiel pour une bonne gestion de son contenu et permet ainsi de ne plus perdre des éléments importants de vos articles.

L’option « Post Revisions » de WordPress génère donc des sauvegardes dynamiques de vos articles, de façon automatique ou manuelle lorsque vous cliquer sur « Enregistrer brouillon. »

Les gérer

La gestion des révisions d’articles se fait assez facilement. Il faut en fait modifier le modifier « wp-config.php » de votre installation WordPress et y ajouter la ligne suivante pour désactiver l’utilisation des Post Revisions.

define('WP_POST_REVISIONS', FALSE);

Ensuite, une autre option s’offre à vous. Elle permet d’utiliser les Post Revisions, mais en indiquant le nombre d’article à enregistrer. Cela permet de contrôler le nombre articles « révisions » générés par WordPress.

define('WP_POST_REVISIONS', 4);

Enfin, WordPress sauvegarde votre article au bout de seulement une minute. Il utilise la technologie Ajax pour exécuter cette sauvegarde en toute transparence. Cela permet de sauvegarder votre contenu sans vous soucier de le faire manuellement. Nous pouvons définir et modifier l’intervalle par défaut de l’enregistrement automatique. Pour cela et toujours dans fichier « wp-config.php » il vous faut coller le code suivant.

define('AUTOSAVE_INTERVAL', 1800 ); // 30 minutes

Les supprimer

L’optimisation des Post Revisions est d’une grande simplicité. Les extensions dédiées aux nettoyages de ces brouillons d’articles se sont multipliées et permettent maintenant de faire le nettoyage en un seul clic. Nous vous proposons une simple requête SQL – si vous disposez d’un accès – à utiliser dans la console du panel phpMyAdmin.

DELETE FROM wp_posts WHERE post_type = "revision";

Si vous êtes un client – cela vous évite d’être facturé – ou si vous n’êtes pas trop à l’aise avec l’utilisation avancée d’une requête SQL, nous vous recommandons l’extension « Delete Post Revisions« . Dans les options de l’extension, il vous suffit simplement de cliquer sur le bouton « Supprimer« . L’action est bien évidemment irréversible, sauf si vous disposez d’une sauvegarde de votre base de données.

Les utiliser

Pour finir, les révisions d’articles sont – selon vos besoins – essentielles. En effet, mise à part que l’utilisation avancée de ces sauvegardes engendre une augmentation de taille utilisée sur votre basse de données, les Post revision peuvent facilement être détournées et utilisées comme un Wiki. L’historique des modifications est importante si vous utilisez WordPress et les Post Revisions comme un Wiki.

Post Revision Display est une extension vous permettant d’afficher et de lier les révisions d’un article. Dans les options de l’extension, il vous est possible de définir le libélé (h2) du module ainsi que celui des changements. Il est possible d’afficher les éléments de façon automatique à la fin des articles et/ou pages ou tout simplement via la fonction donnée.

Une feuille de style est recommandée sur la fiche de présentation de l’extension. Il liste d’abord l’ensemble des révisons avec un lien pour afficher le contenu dynamiquement. Il signale la version actuelle. Les changements sont par défaut affichés en vert. L’auteur de la modification est également affiché.

Voici la feuille de style recommoendée par l’auteur :

table.diff { 
	width: 100%;
}
table.diff th { 
	text-align: left;
}
table.diff .diff-deletedline {
	background-color:#fdd;
	width: 50%;
}
table.diff .diff-deletedline del {
	background-color:#f99;
	text-decoration: none;
}
table.diff .diff-addedline {
	background-color:#dfd;
	width: 50%;
}
table.diff .diff-addedline ins {
	background-color:#9f9;
	text-decoration: none; 
}
table.diff .diff-context {
	display: none; 
}

BRANDT Valentin

Créateur de Geekeries.fr. Référentiel de ressources WordPress en Français qui a vu le jour pour la toute première fois en 2007. Je publie régulièrement des plugins, des outils SEO, des ressources et de l'actualités pour améliorer votre expérience avec le CMS WordPress.

Ne manquez pas nos autres contenus :